Belgique

Un fantôme est passé au CDH. Dans la foulée du bureau de parti, lundi matin, ses membres ont effectué une analyse détaillée des résultats électoraux des communes wallonnes et bruxelloises. Arrivé à la ville de Mons, quelqu’un a lâché : "Opaline arrive première CDH…" Il paraît qu’il y a eu un blanc. 

Le constat est pourtant implacable. L’ex-leader étudiante obtient 1 720 voix de préférence, nettement plus que les 970 voix de la tête de liste CDH, Savine Moucheron, pourtant échevine sortante. Le hic, c’est qu’Opaline Meunier a réalisé son score sur une liste concurrente à celle de son parti (la liste Mons en Mieux, tirée par le MR Georges-Louis Bouchez). 

À l’époque, la jeune femme avait espéré que tous les candidats humanistes la suivent. Ce ne fut pas le cas et elle avait dû abandonner ses fonctions en interne du parti. Opaline Meunier a toujours dit être viscéralement attachée au CDH. De là à parier sur un retour à la normale…