Belgique Des averses à caractère hivernal sont attendues pour la journée de jeudi . Vias préconise de décaler le départ au travail.

Après les premiers flocons apparus ce mercredi, la neige risque de faire à nouveau son apparition ce jeudi, en particulier en Wallonie. Pour les navetteurs, c’est surtout le retour du travail, passé 17 h, qui risque d’être problématique ce jeudi soir. "1 à 5 centimètres sont attendus demain matin sur l’Ardenne. Pour le reste de la Belgique, ce sera plutôt de la neige fondante ou de la grésille. Par contre, la neige pourrait tenir en certains endroits dès la tombée de la nuit, ce jeudi, même en basse et moyenne Belgique", nous précise David Dehenauw, météorologue à l’IRM et Monsieur météo sur RTL-TVI.

De nombreux embarras de circulation sont donc à craindre. En particulier en Wallonie où la météo hivernale s’ajoutera à une grève des Tec (et des services publics wallons) ce 30 novembre.

L’accès aux principales villes wallonnes risque d’être problématique.

"La neige a deux effets : elle est catastrophique pour la circulation, mais très bénéfique pour la sécurité routière", analyse Benoît Godart, porte-parole de Vias (ex-IBSR). Ainsi, la neige entraîne une baisse du nombre d’accidents mortels de 15 %. Par contre, elle engendre une augmentation de plus de 75 % du nombre d’accidents matériels.

En moyenne, environ 400 accidents avec blessés et tués ont lieu chaque année sur des chaussées enneigées.

"Car dès que la neige tombe, les gens ralentissent, se font logiquement plus prudents, ce qui provoque de nombreux embarras de circulation et autres embouteillages. En revanche, les accidents sont beaucoup moins graves par temps de neige. Le plus souvent, il ne s’agit que de tôles froissées car les usagers roulent plus prudemment", reprend Benoît Godart.

L’Institut Vias recommande donc, ce jeudi, de décaler son départ. "Soyez avant tout attentif à la météo. Si vous devez vous rendre à Bruxelles ou une grande ville wallonne, partez plus tôt ou plus tard mais pas à l’heure habituelle. Le mieux est encore de ne pas prendre la route et de laisser sa voiture au garage. Surtout si elle n’est pas équipée de pneus hiver."


L'IRM met aussi en garde contre le verglas

L'Institut royal météorologique (IRM) appelle jeudi les automobilistes à la vigilance face au risque de verglas au sol sur l'ensemble du pays jusqu'à vendredi matin, à l'exception de la côte. Les chaussées et les routes pourront être rendues glissantes par des plaques de glace et des chutes de neige, indique l'IRM.

L'avertissement de l'IRM court jusuq'à 9h00 vendredi matin.