Belgique Mardi en fin de journée, le conseil d’administration de la Nethys, société privée à capitaux publics, a avalisé la scission avec Resa. Le GRD (gestionnaire de réseau de gaz et d’électricité) va donc devenir complètement autonome, conformément au décret porté par le ministre wallon, Jean-Luc Crucke (MR). Ces derniers jours, un grand nombre de ténors politiques liégeois (Marcourt et Demeyer pour le PS et Christine Defraigne pour le MR, notamment) ont réaffirmé leur opposition à cette décision qu’ils jugent dangereuse pour la pérennité de Nethys.

Le Ministre Crucke vient d'être informé de la décision du CA de Nethys. " À peine 6 jours après le vote au Parlement wallon du décret GRD appelé par certains "Décret Crucke", je me réjouis de constater qu'il se traduit déjà concrètement. Un nouveau projet industriel public est possible. Je tiens à féliciter le CA de Nethys pour cette décision rapide et le travail déjà réalisé par le management pour se conformer au décret".

La prochaine étape du procès devrait être un rapprochement voire une fusion avec Ores, l'autre grand acteur de la distribution de gaz et d'électricité en Wallonie.