Belgique

Les Belges sont des gens formidables. À l’étranger, tout le monde le sait. Il n’y a qu’en Belgique que, parfois, on a des doutes. Bon, évidemment, TOUS les Belges ne sont pas des gens formidables. Il y a, comme partout, des râleurs, des voleurs, des racoleurs, des bonimenteurs. A part tous ceux-là, les Belges sont formidables. La Belgique regorge de talents. Mais nous avons un gros problème. Nous ne le savons pas ou alors nous avons peur de le dire, voire même de le penser. Car il y a un sport national dans lequel les Belges excellent : c’est l’autoflagellation, le dénigrement de ce que l’on est, de ce que l’on fait. Le gros cou, ici, on ne connaît pas. Et c’est tant mieux. Mais parfois, juste parfois, ce serait bien que les Belges, que ce peuple improbable soit fier de ce qu’il est, malgré ses différences ou plutôt grâce à ses différences. D’ailleurs, ce sont les étrangers qui nous le disent, eux qui ont choisi la Belgique comme terre. Non pas d’exil, mais comme terre promise. Et pas seulement pour des raisons fiscales. Car quand on leur dit que la Belgique est un paradis fiscal, d’aucuns répondent : la Belgique est un paradis. Point. Récemment, un ami français disait à propos des Belges : un Belge, c’est un Français qui a réussi. De toute façon, c’est connu et ce n’est pas récent. Depuis longtemps, les Belges "sévissent" à l’étranger. Et ce, dans tous les domaines. La musique, les sciences, les technologies, les découvertes. Et récemment, les médias. Écoutez France Inter, les Belges y sont à l’antenne pour le plus grand bonheur de tous. Alors voilà. Ici, à La Libre, on aime cela : les Belges qui bougent, qui inventent, qui réussissent. Ici ou à l’étranger. Pendant les deux semaines qui vont suivre, nous avons donc choisi de vous faire découvrir une série de Belges qui sont devenus de véritables prophètes à l’étranger. Dans une série de disciplines où on ne l’attend pas forcément. Après cela, vous en serez convaincus : les Belges sont des gens formidables.

Le premier Belge de notre série : Nicolas Favresse.