Belgique

Le Premier ministre Charles Michel a annoncé vendredi qu'il poursuivrait les discussions entamées avec ses vice-Premiers ministres sur la question des nominations au sein du comité de direction de la Banque nationale et d'autres institutions publiques. 

Un conseil ministériel restreint s'est tenu vendredi, qui a été largement consacré à la définition de directives pour les prochaines désignations - notamment à la Banque nationale de Belgique (BNB), où le CD&V propose son ex-ministre des Finances et des Affaires étrangères Steven Vanackere (CD&V) en remplacement de la seule femme siégeant au comité de direction, Marcia De Wachter, mais aussi à la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI), au conseil d'administration de bpost, à la présidence de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg), le régulateur fédéral du secteur énergétique, alors que la Belgique doit aussi désigner un vice-président de la Banque européenne d'investissement (BEI).

M. Michel a indiqué à l'issue de la réunion faire la différence entre les fonctions exécutives et celles d'administrateurs.

Il faut trouver un équilibre pour les conseils d'administration, a souligné le chef du gouvernement.

"Il y a un besoin de représentation démocratique, mais aussi davantage d'indépendance, de professionnalisme et d'objectivation", a-t-il dit.

Son intention est d'élaborer une "charte des administrateurs", déjà en cours de préparation.

M. Michel a également évoqué la possibilité de confier un nouveau mandat à la SFPI, celui de créer un centre de soutien et d'expertise "pour une formation maximale et permanente des administrateurs dans les institutions publiques".

Il a confirmé qu'il existait une "forte volonté politique" de faire des choix sur la base en première instance d'une "objectivation des compétences", en citant l'exemple de la SNCB.

Sur la base de ces principes, le Premier ministre compte discuter avec ses vice-Premiers ministres afin de rendre le plus rapidement possible les différents arbitrages.

"Davantage de femmes est un principe général. Nous devons voir comment c'est possible pour les conseils d'administration, mais aussi pour les autres fonctions, d'enregistrer davantage de résultats".