Nouveaux incidents dans les Marolles

BELGA Publié le - Mis à jour le

Belgique

La police de la zone de Bruxelles Ixelles a procédé à 45 arrestations administratives mardi soir suite à de nouveaux incidents, provoqués par une petite centaine de jeunes, qui ont éclaté dans le quartier des Marolles, a-t-on appris auprès de Philippe Close, le directeur de cabinet du bourgmestre de Bruxelles-Ville.

Certaines de ces interpellations devraient déboucher sur des arrestations judiciaires. Une dizaine de voitures ont vu leurs vitres voler en éclats. Le feu a été bouté à des bâtiments en préfabriqués d'un centre de contact situé place de Querelle à Bruxelles. Un night shop situé boulevard du Midi a été saccagé. Plusieurs abribus ont été endommagés. Un véhicule aurait été incendié.

Les autorités communales, avec l'aide du service prévention, du service Jeunesse ou encore du CPAS, ont tenté d'établir un dialogue avec les jeunes du quartier dans la soirée.

Une rencontre avait été organisée mardi soir par la Ville devant l'Institut Diderot à Bruxelles pour permettre aux jeunes du quartier d'exprimer leur colère en présence du père du jeune homme de 25 ans décédé dans la nuit de dimanche à lundi à la prison de Forest. En raison des incidents qui avaient éclaté depuis 20 heures 30, cette rencontre n'a pas eu lieu.

Comme durant la nuit de lundi, le père du jeune homme décédé s'est rendu mardi soir de quartier en quartier pour tenter de raisonner les jeunes manifestants âgés entre 15 et 20 ans.

Vers 22 heures 15, le bourgmestre Freddy Thielemans a ordonné à la police de rétablir l'ordre public. En une heure, les forces de l'ordre sont parvenues à calmer la situation. Si les jours prochains, les éducateurs de rue poursuivront leur travail sur le terrain pour tenter de calmer les esprits, l'attitude de la police sera plus ferme. "Nous ne pouvons laisser la contagion gagner ce quartier en raison d'un problème extérieur à ce quartier", a déclaré Philippe Close.

BELGA

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Geen commentaar : les Flamands se ruent vers les quartiers hype de Bruxelles

    Le titre "Bruzz" a été choisi comme ont été choisis les noms Bozar, Kiosk et Kanal : pour se démarquer d’une appartenance culturelle trop exclusive. L’émancipation de la Région bruxelloise a fait émerger une sorte de novlangue, empruntant des sons ...

  2. 2
    Trafic industriel de haschisch à Molenbeek : "Heureusement que le ridicule ne tue pas"

    La bande, jugée à Bruxelles, y avait ses lieux de stockage, ses "nourrices" et ses vendeurs.

  3. 3
    Jusqu'à 2500 euros par personne, arrêt à Rochefort-Jemelle : voici le modus operandi des trafiquants d'êtres humains en Belgique

    La Police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles a démantelé ce qui semble être une bande de trafiquants d’êtres humains de nationalité soudanaise. La bande recrutait ses victimes dans le parc Maximilien et tentait de les passer clandestinement ...

  4. 4
    Vidéo
    "Organisation criminelle" dans le foot belge: Vertenten placé sous mandat d'arrêt, les auditions sont retardées

    Les premières présentations à un juge d'instruction, dans le cadre du dossier de fraude présumée qui touche le football belge, ont lieu ce jeudi matin au sein des locaux de la justice de Tongres. Découvrez les dernières nouvelles.

  5. 5
    Divorcés, mariés, cohabitants, séparés, veufs: voici la photographie précise de l’état civil des Belges (INFOGRAPHIE)

    Le nombre de célibataires croît, celui des personnes mariées stagne. Photographie de l’état civil d’une population.

    Contrairement à certaines idées reçues, le nombre de divorces n’augmente pas en Belgique. 45.365 personnes ont été ...

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6