Belgique

Une soixantaine de riverains de la périphérie est de Bruxelles ont manifesté lundi devant le siège du MR réuni en Bureau (Conseil du Mouvement). Une délégation a été reçue par le chef de cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, cette dernière étant excusée. Sortant de la réunion de Bureau, le bourgmestre de Wezembeek Frédéric Petit a appelé la ministre a examiner les solutions qui n'avaient pas encore été analysées. "L'accord de gouvernement prévoit le moratoire. Mais qu'est-ce que le moratoire? Il y a des formules, il y a des solutions qui n'ont pas encore été analysées", a dit M. Petit se voulant "le relais des riverains au sein du parti".

Présidente d'une des associations, l'UBCNA, Peggy Cortois a pour sa part répété à l'issue de la rencontre au MR que "si rien ne bouge, si on pousse sur le bouton du moratoire, on poussera à des actions en justice". Les riverains ont mis sur la table des solutions concrètes qui peuvent être mises en application rapidement, y compris pour la problématique de la piste 01.

Le moratoire sur le plan avions de l'aéroport de Zaventem vise à en revenir à la situation qui prévalait avant le 6 février. La concentration de vols au-dessus de Bruxelles se retrouverait à nouveau sur la périphérie est.

La ministre de la Mobilité a promis de recevoir l'ensemble des associations de riverains cette semaine.