Belgique

Les riverains de l'Est de Bruxelles ont introduit, mercredi matin, une action en référé devant le tribunal civil de Bruxelles, contre Belgocontrol. Ils reprochent à l'autorité du trafic aérien belge de ne pas exécuter les mesures adoptées par l'Etat belge en vue de soulager la situation des habitants des communes bruxelloises proches de l'aéroport de Zaventem. Des riverains des communes de Woluwe-Saint-Pierre, de Kraainem et de Wezembeek-Oppem déplorent que les différentes mesures adoptées par l'Etat belge, à la suite de l'arrêt de la cour d'appel de Bruxelles du 17 mars 2005, ne sont pas exécutées par Belgocontrol.

Ces mesures visent à soulager en partie le cumul des flux aériens aux abords des communes de l'Est de Bruxelles.

"Depuis avril dernier, nous sommes à nouveau confrontés à un maximum de décollage et d'atterrissage. La piste d'atterrissage 01 est utilisée de manière excessive et abusive, et les décollages en piste 25 par le virage à gauche court sont remis en service au-dessus de nous", ont déclaré les demandeurs, via un communiqué, mardi soir.

"Nous sommes à nouveau placés dans une situation de nuisances sonores insupportables", ont-ils insisté.

Les demandeurs ont également annoncé qu'ils redoutaient que cette situation persiste, notamment en raison d'informations selon lesquelles l'Etat belge préparerait actuellement, sans la moindre concertation avec eux, une loi pour "bétonner" la sélection des pistes de l'aéroport et les routes de vols.

L'action en référé a ainsi été introduite mercredi matin et sera plaidée les 27 et 30 novembre prochain.