Belgique

Un colloque sur l'Europe avec l'Institut royal des relations internationales et une séance académique avec le prince Philippe au Palais d'Egmont: pour ses 50 ans, la Conférence Olivaint de Belgique a mis les petits plats dans les grands.

Normal: ce centre interuniversitaire pluraliste de formation politique indépendante, qui invite les jeunes de tous bords à s'ouvrir sur le plan social et culturel, a accueilli, depuis 1954, nombre d'étudiants qui occupent aujourd'hui des positions fortes sur la scène politique ou économique, ce dont attestent les listes de comité de patronage et scientifique où l'on retrouve nombre de Belges connus, toutes communautés et toutes origines religieuses et philosophiques confondues.

La Conférence Olivaint, c'est surtout une école de formationà la vie en société: tous les quinze jours, des étudiants des deux grandes communautés se retrouvent le samedi après-midi à la Fondation universitaire pour s'exercer à la prise de parole en public - dans les deux langues nationales... - mais également pour s'initier au journalisme tout en recevant tous les quinze jours un conférencier sur un thème d'actualité pointu, ce qui donne lieu à des débats parfois très animés.

Olivaint, c'est aussi une ouverture multiculturelle ponctuée par un concours d'éloquence mais également par un voyage à l'étranger. Non pas pour faire du tourisme, fût-il culturel, mais pour réaliser une étude multidisciplinaire qui invite les participants à apprendre à vivre en commun mais aussi à se positionner par rapport à la «res publica».

Une approche qui s'inscrit, somme toute parfaitement, dans l'esprit du Fonds Prince Philippe qui veut rapprocher les communautés nationales à partir de leurs classes d'âge les plus jeunes. Ce n'est donc pas un hasard si l'héritier du trône, soucieux de ce type de rapprochements, sera présent ce vendredi et a émis le voeu de rencontrer les étudiants.

Rens.: COB, avenue Molière, 248, 1050 Bruxelles. Tél.: 02/345.48.48.Webhttp://www.olivaint.be;E-mailjjm@skynet.be

© La Libre Belgique 2005