Belgique Pendant 42 ans, Marc Duplessis a travaillé comme policier de terrain. Inspecteur principal, il dirigeait les arroseuses pendant les manifestations. Devenu délégué permanent de la CGSP police, le syndicaliste suit de près l’évolution du métier de policier. Son actualité, aussi. Et les opérations qui se succèdent contre les migrants, annoncées haut et fort par le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), ou programmées plus discrètement, font réagir en interne.

“Un grand nombre de policiers sont mal à l’aise”, nous dit Marc Duplessis.