Orages: coulées de boue, inondations

Avec Belga Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

La Grand-Place d'Ecaussines a été envahie par la boue

Les pompiers de Braine-Le-Comte ont, eux, été sollicités pour de nombreuses caves inondées. On n'a cependant procédé à aucune évacuation. La région de La Louvière a également été touchée par les intempéries. Des caves ont été inondées et les pompiers louviérois ont dû tronçonner plusieurs arbres abattus par la tempête.

A Saint-Ghislain, la terre d'un champ s'est répandue sur la chaussée à la rue Bériot à Sirault. La ville de Saint-Ghislain a mis des moyens à la disposition des pompiers pour nettoyer la voirie.

Dans la région de Mons et de Soignies, la situation était calme en fin d'après-midi, selon les pompiers locaux.

Inondations dans le Pajottenland

Plusieurs cas d'inondations étaient rapportés dans le Pajottenland (ouest et sud-ouest de Bruxelles) après le passage d'une zone orageuse jeudi après-midi, ont indiqué les pompiers de Lennik. Les interventions ont surtout été menées sur le territoire de la commune de Gammerages (Galmaarden) et Hérinnes (Herne).

Les pompiers ont reçu une trentaine d'appels pour des caves et des rues inondées. La circulation des trains a été légèrement perturbée dans les environs, les trains entre Hal et Enghien étant limités à 20 km/h, selon le gestionnaire du réseau ferroviaire, Infrabel.

La Flandre également touchée par les inondations

Les intempéries, venues de la frontière française, n'ont pas épargné les provinces de Flandre occidentale et de Flandre orientale. Dans la région d'Ypres, les pompiers ont reçu des dizaines d'appels dès la fin de l'après-midi. Les appels concernaient surtout des caves inondées. Au total, une centaine d'appel ont été enregistrés. Les fortes pluies ont également provoqué des situations dangereuses sur les routes, notamment de l'aquaplaning sur l'E17. En Flandre orientale, le plan catastrophe communal a été déclenché jeudi soir dans la commune de Zingem. Idem dans la commune de Sint-Gillis-Waas, où une habitation, envahie par les eaux, a dû être évacuée.

Les pompiers des environs de Gand ont aussi été sollicités, notamment à Gentbrugge, Merelbeke et De Pinte.

Routes et caves inondées à Charleroi

Les pompiers de Charleroi ont reçu de nombreux appels, jeudi soir, à la suite de fortes pluies qui se sont abattues sur la région carolorégienne. Une coulée de boue a coupé la route de la Basse-Sambre (RN90), à Farciennes, obligeant les forces de l'ordre à instaurer une déviation, tandis que le pont Solvay, à Montignies-sur-Sambre, a été inondé.

On déplorait également plusieurs caves inondées à Couillet. Enfin, un automobiliste a été blessé après avoir perdu le contrôle de son véhicule, parti en aquaplanage, sur une route de Villers-Perwin.

Les pompiers d'Eghezée ont mené près d'une centaine d'interventions

Les pompiers d'Eghezée ont mené 90 interventions jeudi soir, à la suite d'intempéries dans les villages de Warêt-la-Chaussée, Dhuy et Les Boscailles. Les interventions, qui étaient toujours en cours vers 21h30, concernent le nettoyage de routes, des inondations de caves et des coulées de boue. Des dizaines d'interventions ont également eu lieu ailleurs dans la province de Namur. A Fosses-la-Ville, la foudre est tombée sur une maison. Les villages de Mettet et Biesme connaissent de grands dégâts des eaux. Les pompiers de Fosses ont mené une vingtaine d'interventions.

A Namur, l'eau est montée dans certaines caves jusqu'à une hauteur de 20 centimètres.

La zone de Courrière (Assesse) a été fortement touchée par les intempéries. Les pompiers de Namur ont réalisé une quarantaine de pompages.

Un arbre est également tombé sur la voie à Andenne, où les pompiers signalent par ailleurs une vingtaine d'interventions.

A Sambreville, les pompiers ont réalisé trois pompages.

Publicité clickBoxBanner