Belgique

Les syndicats représentant les fonctionnaires de l’administration fiscale ont entamé un bras de fer avec leur ministre de tutelle, Johan Van Overtveldt (N-VA).

Si les négociations ont permis aux syndicats d’engranger quelques avancés, le ministre des Finances est loin de répondre à leurs attentes. Le mouvement va donc se durcir ce lundi, comme l'annonçait « La Libre » ce matin.

Une première action sera lancée, ce lundi vers 10h, à l’aéroport de Charleroi, annonce le syndicat UNSP Finances. D'autres actions touchant les déclarations fiscales pourraient suivre dans la matinée.

Pour rappel, les douaniers chargés des contrôles aux aéroports de Zaventem et de Charleroi sont attachés au SPF Finances. Les douaniers en poste à Charleroi vont faire durer les contrôles pour manifester leur mécontentement. Il est conseillé aux usagers d'arriver avec trois heures d'avance, par mesure de sécurité, selon l'UNSP Finances.

Pour rappel, plusieurs actions de sensibilisation ont eu lieu au cours des semaines précédentes. Il y a d’abord eu le blocage du bâtiment des Finances à Schaerbeek, puis des actions des douaniers qui ont allongé la durée des contrôles aux aéroports de Zaventem et de Charleroi.

Le front commun a décidé de hausser le ton après ces actions « light ».

Les syndicats du SPF Finances réclament le recrutement d’agents supplémentaires, mais il semblerait que cette exigence soit compliquée à rencontrer. En revanche, Johan Van Overtveldt leur a donné des garanties en ce qui concerne la prime de risque réclamée par les douaniers qui portent une arme.