Belgique Journaliste à “La Libre” puis à “L’Echo”, Philippe Lawson est toujours resté discret sur son parcours d’exil. Le débat sur les visites domiciliaires le fait sortir de son silence. Pendant plus d’un an, il a été sans papiers. Protégé, choyé, hébergé par des citoyens. Comme aujourd’hui les migrants du parc Maximilien. Interview.