Belgique

Le bâtonnier de l'Ordre des avocats de Liège François Dembour a confirmé avoir été informé lundi du décès de Philippe Moureau. L'avocat liégeois, qui avait défendu la famille de Véronique Pirotton lors du procès de Bernard Wesphael, avait prêté serment le 19 septembre 1978. Maître Philippe Moureau est décédé d'une crise cardiaque lors d'un voyage en Corse. L'avocat liégeois totalisait 39 années de barreau et avait prêté serment le 19 septembre 1978.

"Le Barreau de Liège perd un ténor aux multiples procès d'assises. Ce confrère excellait souvent lors des différents procès auxquels il participait. Il l'avait encore montré lors du dernier procès Wesphael, même si le résultat n'avait pas été à la hauteur de ce qu'il attendait", explique François Dembour. "Maître Moureau était un avocat médiatique. Mais il était surtout un avocat combatif au service de ses clients", souligne le bâtonnier.

Philippe Moureau était un avocat spécialisé en matière pénale. Au cours de sa carrière, il avait plaidé de nombreux dossiers en cour d'assises. Outre la défense de la famille de Véronique Pirotton lors du procès de Bernard Wesphael, il avait notamment défendu certaines victimes lors du procès d'Abdallah Aït Oud ou encore de nombreux accusés dans des procès moins médiatisés. Il avait aussi été l'un des avocats de Marcel Habran.

"Il avait de grandes qualités. Son 'palmarès' aux assises, fait de plusieurs acquittements, était assez remarquable et il aimait le rappeler", a encore indiqué le bâtonnier Dembour.