Belgique

Les ministres bruxellois Charles Picqué et Evelyne Huytebroeck maintiennent leur demande de prolongation de la nuit aérienne jusqu'à sept heures du matin (actuellement 6h) pour sortir du différend à propos de la gestion des nuisances sonores liées au trafic de l'aéroport national. Interpellés mardi matin en commission de l'Environnement du parlement bruxellois, ils ont souligné que quasi tout le monde en sortirait gagnant, à Bruxelles et ailleurs.

Charles Picqué et Evelyne Huytebroeck ont regretté que les propositions "constructives" d'Yves Leterme en mars dernier n'aient pu faire l'objet d'un accord fédéral. Ils ne se sont guère montré rassurés par la note déposée depuis lors par le secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe.

Comme plusieurs députés, ils se sont dits "interpellés" par l'intensité de l'utilisation, récente, mais prolongée, de la piste 07 gauche qui engendre un survol de la capitale, à l'atterrissage. Il ne faudrait pas que la préoccupation de la sécurité soit concentrée sur celle des passagers, et pas sur celle des personnes survolées. "Les deux sont liés, sauf dans les bombardiers", a ironisé Charles Picqué.