Belgique

Un volumineux dossier de plusieurs centaines de pages a été envoyé au Procureur général de Liège, Cédric Visart de Bocarmé accusant l'actuel ministre des Pensions, Michel Daerden (PS) et son fils Frédéric Daerden (PS) de plusieurs infractions et ce, dans le cadre du cabinet révisoral BCG. Rédigé de toute évidence par des professionnels du secteur, mais jouant la carte de l'anonymat, le document à charge de Daerden père et fils décortique l'opaque mécanisme mis en place et des violations de toutes sortes du code pénal: atteintes à la liberté des soumissions et des enchères, prise illégale d'intérêt ou délit d'ingérence, faux et usage en écriture, organisation criminelle et association de malfaiteurs, etc.

Contacté par nos soins, le Procureur général nous a confié avoir reçu le volumineux dossier à charge des Daerden et l'avoir transmis au magistrat en charge de l'affaire. La "bible" des dénonciateurs est également à une trentaine de de personnaes dont des ministres fédéraux (Laurette Onkelinx, Paul Magnette, Didier Reynders, etc.); le président du PS, Elio Di Rupo, des ministres régionaux (Jean-Claude Marcourt, Paul Furlan) et à plusieurs journalistes.