Belgique

Les plaidoiries opposant plusieurs centaines de passagers, lésés par des vols retardés ou annulés, à la compagnie aérienne Ryanair auront lieu vendredi devant le tribunal de commerce du Hainaut (Division Charleroi). 

Le litige porte sur 101 réservations à l'aéroport de Charleroi. Si, dans un premier temps, les conditions météorologiques avaient expliqué les perturbations, on apprenait par la suite que la cause réelle était un déficit de personnel de bord. En septembre et en octobre 2017, Ryanair avait affirmé connaître des perturbations dues à des conditions météorologiques défavorables pour ensuite se raviser et admettre des problèmes internes de manque de personnel. La compagnie irlandaise avait annulé ou retardé des dizaines de vols. Suivant une réglementations européenne, elle devrait indemniser ses clients, ce qu'elle tarde à faire.

Pour récupérer leur dû, des passagers ont décidé de poursuivre Ryanair par le biais d'une société gantoise spécialisée dans ce genre d'opération: Happy Flight. Par le passé, Happy Flight avait contraint la compagnie aérienne à indemniser ses clients.