Plan de relance: les partenaires sociaux rencontrent le gouvernement

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Les partenaires sociaux du Groupe des 10 sont arrivés mardi midi au Lambermont où le gouvernement doit leur présenter les premières propositions tirées du plan de relance sur lequel il planche. "Nous allons tenter de fixer un agenda", a expliqué à son arrivée Pierre Alain De Smedt, le président de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB). "Nous savons que les marges sont limitées mais pour nous, l'essentiel, c'est qu'on puisse travailler à la compétitivité du pays", a-t-il ajouté.

Dans les rangs syndicaux, c'est l'emploi qui est au cœur du débat. "Nous demandons des mesures de soutien à l'emploi et des emplois de qualité dans un environnement fiscal favorable aux travailleurs", a ainsi déclaré Anne Demelenne, secrétaire générale de la FGTB. "Un plan de relance donnant la priorité à la création d'emplois et au maintien du pouvoir d'achat est indispensable. Il faut redonner un avenir et des perspectives aux citoyens", a de son côté renchéri Claude Rolin, secrétaire général de la CSC.

Mais quoi qu'il en soit, le plan devra rester "budgétairement neutre" et s'inscrire dans la trajectoire budgétaire prévoyant un retour à l'équilibre nominal pour la Belgique en 2015, a déjà prévenu le gouvernement.

Publicité clickBoxBanner