Belgique

En 2016, 1.755 faux documents d'identité ont été découverts ou interceptés par les autorités en Belgique, peut-on lire mercredi dans De Tijd et L'Echo.

La qualité de ces documents falsifiés ne cesse de s'améliorer, observe Laurent Sartorius, responsable du département d'identification de la police fédérale. Sur les 1.755 documents interceptés, 735 l'ont été lors de "contrôles aux frontières", dans les aéroports, les ports ou les gares internationales (Eurostar), soit un nombre bien moins important qu'en 2015 (1.426). Sans surprise, la plus grosse part dans cette catégorie provient de personnes contrôlées à l'aéroport de Zaventem: 304 faux passeports et 111 fausses cartes d'identité. Le reste, 1.020 "faux" papiers découverts lors de contrôles sur le territoire, apparait stable par rapport à l'année précédente.

"Les fausses cartes d'identité que nous interceptons sont surtout belges et les faux passeports sont surtout étrangers", explique Laurent Sartorius. "Nous trouvons autant de documents 100% faux que de véritables cartes et passeports (perdus ou volés) trafiqués. Nous trouvons aussi des documents authentiques et utilisés de manière frauduleuse, par exemple grâce à la ressemblance entre le titulaire et le malfrat."