Belgique

La douane belge et l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFPMS) ont saisi 141 colis contenant plus de 28.000 produits illégaux ou contrefaits, entre le 9 et le 15 octobre derniers, indique mardi le SPF Finances. 

Ces autorités ont en effet participé à l'opération internationale Pangea XI, coordonnée par Interpol, qui vise spécifiquement l'interception de médicaments et de dispositifs médicaux contrefaits et illégaux. En Belgique, les inspections ont été effectuées aux aéroports de Zaventem et Bierset. Au total, 14.464 colis ont été contrôlés, dont 622 contenaient des médicaments ou des produits de santé. Parmi ceux-ci, 141 ont été saisis car 28.689 produits contrefaits (comprimés, crèmes, flacons, etc.) s'y trouvaient.

Les douanes ont en outre identifié 354 autres infractions relatives notamment à la contrefaçon, la sécurité alimentaire ou la fiscalité.

En Belgique, la vente de médicaments en ligne est strictement réglementée, rappelle le SPF Finances, qui invite à consulter le site www.medicaments-par-internet.be. Il est ainsi interdit d'acheter sur Internet des médicaments soumis à prescription médicale, et ce afin de protéger la santé des citoyens et d'éviter les contrefaçons.

L'opération Pangea, qui existe depuis 2008, a été menée simultanément dans plus de 120 pays. Elle a pour objectif de lutter contre le commerce illégal et la contrefaçon de médicaments, la contrefaçon d'instruments médicaux et contre le crime organisé qui se rattache à ce commerce.