Belgique

Il y a 7.072 enseignants nommés qui sont actuellement mis en disponibilité, qui ne sont donc pas en classe, soit une charge de plus de 114 millions en 2017 pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, rapportent les titres Sudpresse mardi.

"Le nombre d'enseignants concernés par la mise en disponibilité, en 2017, est de 7.072", a répondu la ministre de l'Éducation, Marie-Martine Schyns au député François Desquesnes (cdH).

Détail de la mise en disponibilité:

- 13,5% pour défaut d'emploi (donc environ 956 enseignants selon Sudpresse)

- 47,2 %  sont en mise à disponibilité pour convenances personnelles précédant la pension de retraite, ou ''DPPR" (pour 3.340 enseignants)

- 21,7 % pour cause de maladie (1.536 enseignants)

- 14,3% pour convenances personnelles (1.012 enseignants)

- 3,1 % pour cause de mission (220 enseignants)

- 0,1 % à cause d'une mesure d'ordre (8 enseignants)

"La situation la plus fréquente est donc la DPPR à temps plein, quart-temps, mi-temps ou tiers-temps", ajoute la ministre Schyns. "La durée moyenne de mise en disponibilité est de 242 jours sur 10 ans (...) Les mises en disponibilité représentent globalement, en 2017, un budget de 114.275.232 euros".