Belgique

A. E., 43 ans, l'homme de nationalité belge et d'origine égyptienne qui a poignardé un policier, lundi matin sur la chaussée d'Anvers à Bruxelles. L'enquête de la police n'a trouvé aucune trace de radicalisation à propos de cet individu. Ce que corrobore le parquet de Bruxelles.

Rien n'indique à ce stade de l'enquête que son acte est d'origine terroriste, indique mardi le parquet de Bruxelles. Des policiers patrouillaient dans les alentours du parc Maximilien quand ils ont aperçu peu après 9h un homme en train de dormir sur la chaussée d'Anvers, au niveau de la tour WTC. Ils l'ont réveillé et l'intéressé a directement montré un couteau. Les policiers lui ont demandé à plusieurs reprises de laisser tomber son arme, mais il n'a pas obtempéré. Les policiers ont alors fait usage de gaz lacrymogène. L'homme a ensuite attaqué un policier avec son couteau et l'a légèrement blessé à la tête. Un autre policier a alors ouvert le feu. Il a tiré trois coups de feu. Il a touché l'agresseur à deux reprises au thorax et à la jambe.

L'homme a été transporté dans un état critique à l'hôpital mais son état s'est depuis stabilisé. Deux enquêtes ont été ouvertes, une pour évaluer si le policier a fait usage de son arme à feu de manière légale et une sur l'agression au couteau en elle-même.