Belgique

Les syndicats de police ont décidé de déposer jeudi un préavis de grève pour la police des chemins de fer à Bruxelles, a indiqué mardi après-midi Stéphane Deldick, délégué permanent de la CSC Services publics, à l'agence Belga.

Les organisations syndicales estiment en effet que la rencontre avec le directeur général de la police administrative visant à trouver une solution au manque d'effectifs en Région bruxelloise est un échec. Cette rencontre faisait suite à l'agression d'une brigade métro par une quarantaine de personnes lundi à la station Rogier à Bruxelles. Les syndicats estiment n'avoir obtenu aucune réponse quant à la problématique du manques d'effectifs de police en Région bruxelloise. "Les quatre délégations syndicales représentatives ont assisté à la réunion. Le directeur général de la police administrative n'a pas apporté de réponse à nos questions et nous n'avons donc appris aucun élément neuf. Cette rencontre est un échec", explique M. Deldick.

Les organisations syndicales de police ont donc décidé de déposer une préavis de grève dès jeudi. "La CSC Services publics déposera demain le préavis. Le SNPS (ndlr, Syndicat national du personnel de police et de sécurité), les socialistes (CGSP, ndlr) et les libéraux (SLFP, ndlr) devraient nous suivre.

Ce préavis de grève sera discuté le 28 avril lors du comité de négociation", poursuit le syndicaliste. "Nous avons décidé de passer à l'action pour que la ministre dégage des moyens financiers en suffisance afin de résoudre le problème du manque d'effectifs à Bruxelles", a-t-il encore précisé.