Belgique

L'Onem a réclamé l'an dernier quelque 34,6 millions d'euros d'allocations de chômage indûment versées. Il s'agissait pour la plupart de personnes ayant menti sur leur situation familiale, révèle mardi Het Laatste Nieuws. Quelque 24,3 millions réclamés sont liés à des fraudes au domicile. 

En effet, le montant de l'allocation de chômage dépend de la composition du ménage. "Grâce à des contrôles ciblés et à travers une collaboration accrue entre les services d'inspection et la police, nous avons pu détecter plus efficacement les fraudes au domicile", affirme le secrétaire d'Etat à la Lutte contre la fraude sociale Philippe De Backer (Open Vld). "En 2017, l'Onem a effectué 600 contrôles non annoncés et a constaté une fraude dans un cas sur trois."

Les 10,3 millions restants sont dus à des cas de combinaisons non autorisées entre différentes allocations, ou entre allocations et travail.

Au total, 17.485 infractions ont été constatées, principalement à Anvers (2.529), Bruxelles (2.742) et Liège (2.568).