Belgique

Depuis une semaine, les musulmans à travers le monde vivent et célèbrent le ramadan. Ce "mois sacré" est rythmé par un jeûne du lever au coucher du soleil. Mais pourquoi les musulmans n'ont pas tous commencé le ramadan le 17 mai, comme en Belgique et en France?

Les dates du début et de fin du ramadan ne sont jamais connues à l'avance. Pour cette année 2018, le début de ramadan a été convenu le 16 ou le 17 mai, selon les méthodes et les pays. En Belgique et en France, c'est la date du jeudi 17 mai 2018 qui a été choisie alors que la Turquie et le Mali ont choisi le mercredi 16. Comment expliquer ce jour de différence?

La date peut être décalée d'une journée, selon la prise en compte ou non du croissant de lune marquant le début du mois.

Une date qui change en fonction de la lune

Comme chaque année, deux écoles s'affrontent pour déterminer la date exacte de début de ramadan.

D'un côté, il y a ceux favorables à l'anticipation et donc au calcul astronomique. De l'autre côté, les partisans de l'observation lunaire en référence au hadith (commentaire oral) du Prophète : "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et rompez le jeûne lorsque vous le verrez aussi".

En Belgique, c'est la deuxième option qui a été privilégiée: l'observation de la lune. Ce sont les autorités religieuses, l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) et la Commission des théologiens, qui déterminent la date. Le ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire arabe, déterminé localement en fonction de l'observation de la lune. Si le croissant lunaire est visible durant cette soirée, le ramadan peut commencer le lendemain, sinon c'est le jour d'après.

De plus, la date du début du ramadan n'est jamais fixe et se décale, de 10 ou 11 jours par an. En 2017, le ramadan a ainsi commencé le 27 mai, soit 10 jours plus tard que cette année. Ce changement s'explique par le fait que le calendrier musulman se base sur le calendrier lunaire et non solaire. Les 12 mois lunaires comportent 29 ou 30 jours. Une année lunaire ne dure que 354 jours, d'où le décalage.

Le même rituel décidera de la fin du mois de jeûne. Le ramadan se terminera alors par la traditionnelle fête de la rupture du jeûne, l'Aïd el-Fitr, qui devrait cette année tomber autour du 15 juin. Avant cela, les jeûneurs ne pourront ni boire, ni manger, ni fumer, ni avoir de rapports sexuels du lever au coucher du soleil.

La date du début du ramadan selon les continents:

Le jeudi 17 mai 2018: l'Europe, l'Asie et la majorité des pays d’Afrique et d’Océanie

Le mercredi 16 mai 2018: l'Amérique du Nord, l'Amérique Centrale et l'Amérique du Sud, ainsi que dans quelques pays d’Afrique et en Polynésie Française.