Belgique Cette fois, ça y est. Le vote sur le décumul intégral des mandats dans la capitale n’est plus qu’une question de jours. Depuis la fin de la semaine dernière, la tension dans ce dossier est remontée d’un cran. Le président du parlement bruxellois, Charles Picqué, redoute une "instrumentalisation du dossier par la Flandre". “Qu’on le veuille ou non, ce type de passage en force constitue une forme de transgression au sacro-saint principe du compromis à la belge”, explique le socialiste. Comment les néerlandophones de Bruxelles, et surtout, les Flamands de Flandre vont-ils réagir face au passage en force des francophones ?

(...)