Belgique L’ONG belge repart en campagne ces 26, 27 et 28 janvier contre la lèpre et la tuberculose.

Pourquoi acheter dans les trois jours à venir des pochettes de marqueurs (4 pour 6 euros) au profit d’Action Damien ? Parce qu’ils sont de très bonne qualité - pourquoi ne pas l’avouer -, certes, mais surtout, parce qu’ avec "50 euros, on peut changer la vie d’une personne atteinte de la lèpre et sauver celle d’une personne atteinte de la tuberculose", vous dira le Dr Tine Demeulenaere, conseillère médicale pour l’ONG belge créée en 1964.

"Avec cette somme, nous pouvons éviter des handicaps à vie, chez des personnes atteintes de la lèpre, que ce soit la perte des sensations, des doigts, des pieds… Si les gens sont détectés à temps et aussitôt traités, il y a moyen de les soigner et éviter toutes ces complications de la lèpre. Chaque année, nous dépistons environ 21 000 personnes dans le monde; et dans 9 cas sur 10, le dépistage est fait suffisamment tôt pour que les handicaps soient évités."

Aujourd’hui, on estime à plus d’un million le nombre de personnes souffrant de handicaps liés à la lèpre. "On les stigmatise, on les rejette, poursuit le Dr Demeulenaere, qui a travaillé de nombreuses années sur le terrain. Action Damien essaie aussi de donner une meilleure qualité de vie à ces malades en les opérant, en soignant leurs plaies. On leur explique comment se soigner pour éviter les ulcères et ne pas perdre leurs doigts. Nous suivons ainsi de près des dizaines de milliers de patients. Pour qu’ils aient aussi la meilleure vie possible avec leur handicap."

Si la lèpre est moins problématique qu’il y a 50 ans, plus de 200 000 nouveaux malades sont encore dépistés chaque année et risquent paralysies et mutilations.

L’ONG active en Belgique aussi

Aujourd’hui présente dans 13 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique centrale, l’ONG travaille aussi en Belgique depuis 2015 avec des malades SDF, notamment atteints de tuberculose. Chaque année, dans le monde, entre 8 à 10 millions de personnes attrapent la tuberculose. En 2015, 1,8 million de personnes sont mortes de cette maladie hautement contagieuse, soit un décès toutes les 17 secondes.

Action Damien est également active dans la recherche. En 2016, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé un traitement contre la tuberculose multirésistante, développé par l’ONG au Bangladesh.

Plus d’infos : www.action damien.be. Il est également possible de faire un don sur le compte bancaire de l’ONG (BE05 0000 0000 7575).