Belgique

L’enfant retrouvé gelé à Arbre, près de Profondeville, vendredi à 14 heures, était vivant et viable à la naissance, a révélé l’autopsie pratiquée sur le corps. La victime est décédée quelques minutes après sa naissance, a rapporté samedi Philippe Dulieu, procureur du Roi de Namur. "Au vu de ces éléments, des circonstances et du lieu de la découverte, il s’agit vraisemblablement d’un infanticide." Le décès date de 48 heures à 10 jours. La cause du décès est encore inconnue. "Les prélèvements effectués sur le corps du bébé permettront des conclusions plus affinées, quant à la date et à la cause du décès, ainsi qu’au sexe de l’enfant", a expliqué Philippe Dulieu. L’identité et le sexe du bébé n’ont pas encore été déterminés.

Seuls la tête et le tronc ont été retrouvés. Le médecin légiste a remarqué des traces de morsures importantes sur le corps de l’enfant. Selon l’autopsie, les parties inférieures du corps ont été manipulées et peut-être mangées par des animaux sauvages. Le corps n’a donc pas été sectionné par une personne. Le médecin légiste a trouvé des résidus d’emballage en tissu accrochés autour du petit corps.

L’instruction suit son cours : enquête de voisinage, analyses supplémentaires du corps, recherches dans les hôpitaux et cliniques. Les battues devraient reprendre lundi ou mardi. "Avec le gel, le chien pisteur a le sens olfactif altéré. Nous devrons malheureusement attendre le dégel avant de poursuivre les recherches. Il faudra localiser l’endroit exact où le corps se trouvait et faire des analyses le plus rapidement possible", a ajouté Philippe Dulieu. (Belga)