Belgique

Les enquêteurs ont exposé, mercredi, devant la cour d'assises de Bruxelles, que l'accusé Vincent De Bruycker avait acheté du matériel qui a servi à la commission des faits, au Brico du Basilix Shopping Center à Berchem-Sainte-Agathe. 

Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska sont accusés d'avoir volontairement, et avec préméditation, tué un de leurs amis, Xhuliano Brahimllari, un étudiant de 22 ans, et de l'avoir dépecé, en juin 2015. "Vincent De Bruycker s'est rendu seul, le 4 juin 2015, au Brico Basilix. Il y a acheté du matériel pour un montant de près de 80 euros, notamment une scie à métaux, du ruban adhésif, un masque de poussière, du film étirable, des lunettes de protection et une bâche professionnelle de 4 mètres sur 5", ont exposé les policiers.

"Nous avons aussi retrouvé, dans son portefeuille, lors de son interpellation le 25 juin 2015, une liste manuscrite reprenant les noms "javel", "lunette", "bâche", "scotch", "sac" et "mèche". On a également constaté qu'au moment où Vincent De Bruycker est localisé au Brico, son GSM était en contact permanent avec celui de Denis Nikolovska. Il y a eu environ 20 échanges de SMS entre eux", ont-ils dit.

Les enquêteurs ont aussi relaté que les deux accusés étaient allés ensemble chez Ikea à Anderlecht le 8 juin 2015, donc le lendemain du crime, où ils avaient acheté deux canapés-lits et trois coussins. Ces objets ont été retrouvés lors de la perquisition dans l'appartement de la rue Léon Fourez à Koekelberg.

Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska doivent répondre de l'assassinat de Xhuliano Brahimllari, un jeune homme de nationalité albanaise, âgé de 22 ans, qui était étudiant en droit à l'ULB et qui vivait à Forest.

Début juin 2015, la disparition de Xhuliano avait été signalée par ses proches et un avis de recherche avait été diffusé par la police fédérale.

Le 9 juin 2015, le tronc démembré d'un corps humain avait été découvert à la limite entre Jette et Wemmel, par des ouvriers communaux. Très vite, la police avait compris qu'il s'agissait de Xhuliano, sur base d'un tatouage. D'autres parties du corps de la victime avaient été découvertes ensuite à d'autres endroits.

L'investigation était remontée jusqu'à Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska, des amis de la victime, sur base d'une enquête de téléphonie. Ils avaient été arrêtés en juin et juillet 2015.

Selon l'enquête, les deux hommes avaient planifié plusieurs jours à l'avance de tuer Xhuliano Brahimllari puis de le dépecer, car ils avaient acheté notamment une machette, une scie sauteuse, une bâche et de la peinture pour repeindre l'appartement où a eu lieu le crime.

D'après les accusés, Xhuliano Brahimllari a été tué à coups de machette, alors qu'il était assis sur le canapé de l'appartement loué par Vincent De Bruycker, rue Léon Fourez à Koekelberg. Les deux accusés et la victime y avaient une plantation de cannabis. Ils vendaient la substance illicite cultivée et en tiraient de larges bénéfices qu'ils se partageaient ensuite.

Mais Vincent De Bruycker et Denis Nikolovska s'accusent mutuellement d'être l'auteur des gestes mortels, commis la nuit du 6 au 7 juin 2015.

Ils sont néanmoins en aveu d'avoir dépecé le corps ensemble ensuite et de l'avoir éparpillé à différents endroits à Bruxelles et en Brabant flamand.