Belgique

"Je n'ai jamais été interrogé" à propos de ce dossier, qui porte sur tous les volets (allégations de "réseaux", de "protections") qui n'avaient pas été traités lors du procès en cours d'assises à Arlon en 2004, a affirmé M. Nihoul au quotidien. Il a aussi confié son étonnement après avoir appris son inculpation. Selon 'La Dernière Heure', le parquet devrait toutefois demander un non-lieu, selon les réquisitions écrites dont le journal a eu connaissance.

"J'attends ce non-lieu pour lancer des procédures en justice. Il ne faut pas oublier le mal qui m'a été fait et ne sera jamais réparé", a affirmé M. Nihoul 69, ans, qui a pris l'avocat Pierre Chomé comme défenseur. Il a ajouté qu'il n'avait pas l'intention de se rendre en personne vendredi à Neufchâteau.

En juin 2004, à Arlon, M. Nihoul a été acquitté de complicité dans les enlèvements d'enfants pour lesquels Marc Dutroux avait été condamné à la prison à perpétuité. Il avait cependant été condamné à une peine de prison de cinq ans pour trafic de drogue et association de malfaiteurs. Il avait bénéficié d'une remise en liberté conditionnelle le 28 avril 2005.