Belgique

Le Conseil d'Administration de Publifin a décidé lundi de convoquer une Assemblée Générale extraordinaire de Finanpart, actionnaire de Nethys, afin que ladite AG procède au remplacement du CA de Finanpart par les 11 administrateurs qui composent le CA actuel de Publifin, a indiqué lundi soir le CA de Publifin.

"Ce seront donc les mêmes personnes qui auront directement la main sur la société filiale qu'est Nethys", souligne le libéral Fabian Culot, vice-président du CA de Publifin.

Alors que Cédric Halin, l'échevin d'Olne ayant fait éclater le scandale Publifin, a voté contre ce point précis de l'ordre du jour parce que le CA n'a pas souhaité approuver le projet de délibération qu'il avait déposé lors de la réunion du 28 avril dernier, l'Ecolo Marc Hody s'est abstenu, estimant que le CA n'allait pas assez loin.

"C'est une abstention constructive car s'il a été proposé de voter la convocation d'une AG extraordinaire de Finanpart en vue de renouveler son CA, nous souhaitions que le CA de Publifin donne mandat à Finanpart de renouveler le CA de Nethys", justifie Marc Hody. Ce à quoi le libéral Fabian Culot a répondu qu'il était "surréaliste de nous donner mandat à nous-mêmes".

Le CA de Publifin a, par ailleurs, approuvé les comptes 2016. "Sur une base consolidée, le bénéfice net de l'intercommunale, après impôts et intérêts de tiers, s'élève à 75,7 millions d'euros", précise le CA de Publifin dans son communiqué. Ces comptes seront portés à la connaissance de l'AG de Publifin, en juin, au cours de laquelle il sera proposé d'approuver "un dividende de 37,25 millions d'euros, comme établi dans le plan stratégique".

Le prochain CA de Publifin est fixé au 23 mai. Les administrateurs poursuivront l'examen du groupe Nethys.