Belgique Petit coup de blues dans la représentation étudiante. Ces lundi et mardi, les étudiants de Saint-Louis étaient appelés aux urnes pour se prononcer sur le projet de fusion entre leur université et l’UCL. Ce vote était destiné à guider leurs représentants qui bénéficient de quatre voix sur les vingt lors de l’assemblée générale qui se tiendra ce jeudi à 16 heures, et qui doit se déterminer sur le projet. 

Mais voilà, il était admis que la consultation ne serait considérée comme représentative qu’en cas de participation de minimum 30 % des étudiants. Après dépouillement, il s’est avéré qu’à peine 20 % des étudiants ont participé à la consultation. 

Face à cet échec de participation (qui en dit long de l’intérêt que les étudiants portent au projet), le conseil étudiant de Saint-Louis a décidé de ne même pas dépouiller les bulletins, " puisque les résultats (non représentatifs) influenceraient nécessairement les membres de l’Assemblée générale", peut-on lire sur la page Facebook du conseil étudiant.