Quota d'oeuvres néerlandophones en radio?

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

"La présence de chansons néerlandophones sur les ondes des radios privées et publiques me paraît une bonne chose pour faire découvrir des artistes du nord du pays et habituer notre oreille à une autre langue nationale", a répondu la ministre à une question de la députée Florine Pary-Mille (MR) en commission du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Mais Mme Laanan (PS) pointe toutefois du doigt certains éléments à prendre en compte pour l'établissement d'un tel quota, comme les genres musicaux différemment prisés au nord et au sud du pays.

Imposer des quotas de diffusion en langue néerlandaise n'est envisageable dans l'immédiat que pour ce qui concerne la RTBF ; pour les radios privées, il y aurait nécessairement une modification des offres initiales et il conviendrait de revoir l'ensemble des autorisations délivrées, a relevé la ministre.

"Face à cette difficulté apparente, j'ai demandé un avis au Collège d'avis du CSA. Cette demande vise autant l'impact d'une modification décrétale sur les autorisations actuelles des radios que sur l'opportunité d'imposer un quota de chansons en néerlandais", a déclaré Fadila Laanan.

Publicité clickBoxBanner