Belgique

Brussels Airport a atteint un record absolu en dépassant la barre des 5,2 millions de passagers durant le premier trimestre de cette année (+5,1% par rapport à la même période l'an passé), indique-t-il mardi. 

L'aéroport de Zaventem n'avait d'ailleurs jamais accueilli autant de personnes durant un mois de mars. Ce sont surtout les trafics long-courrier et de transfert qui affichent une augmentation considérable (+13,4%) après l'expansion significative du réseau intercontinental au cours de l'année écoulée, en particulier vers l'Asie et la région du Golfe, précise-t-il. Brussels Airport a accueilli un nombre record de 1.961.759 passagers pour un mois de mars, soit une augmentation de 4,4% par rapport à 2017 et du jamais vu à une période aussi précoce de l'année, relève-t-il. Tant le nombre de passagers embarqués localement (+4,7%), influencé positivement par le début des vacances de Pâques dans la dernière semaine du mois, que le nombre de passagers en transfert (+13,7%) ont augmenté par rapport à l'an dernier.

Ensemble, les compagnies de vols long-courriers affichent une croissance impressionnante de 28% par rapport au mois de mars de l'an dernier, pointe encore l'aéroport.

Le tonnage total de fret a, lui, augmenté de 2,3% au premier trimestre par rapport à la même période de l'an dernier, grâce à une forte augmentation du fret à bord des avions passagers (+13,0%) et du fret par camion (+18,6%). La baisse du volume du transport tout-cargo (-14,3%) est, par contre, à imputer au départ ou au désengagement des compagnies aériennes de transport tout-cargo en raison du durcissement des normes de pollutions sonores de la Région de Bruxelles-Capitale à la fin du premier trimestre 2017.

A noter enfin que, contrairement au nombre de passagers, celui des vols passagers a diminué de 4,5% en mars, grâce à l'utilisation d'avions plus grands, plus respectueux de l'environnement, et davantage remplis de voyageurs à leur bord. La moyenne en la matière a d'ailleurs augmenté de 10%, passant de 113 à 124 passagers.