Belgique Pour que le tronc commun s’adapte à tous les profils d’élèves, la ministre mise énormément sur la remédiation notamment à travers trois niveaux de soutien. Marc Bertrand, directeur du centre scolaire Asty Moulin à Namur, voit d'un bon oeil cette approche mais souligne la difficulté de sa faisabilité.