Belgique

Ces deux formations s'en étaient prises au secrétaire d'Etat cdH à la politique d'asile et de migration, Melchior Wathelet, lui reprochant des déclarations dans la presse flamande sur le fait que la présence de faux documents dans un dossier d'asile ne signifiait pas systématiquement un rejet de la demande. Benoît Cerexhe a souligné qu'en matière de régularisation par le travail, "des règles très strictes ont été édictées" en Région bruxelloise.

Un contrôle préalable sur les employeurs est systématiquement effectué, au moyen des applications permettant de contrôler l'attestation ONSS, l'attestation TVA, l'attestation de non-faillite et les comptes annuels, et de répertorier les employeurs. Par ailleurs, d'autres éléments sont vérifiés, sur base notamment de l'adresse du travailleur.

En cas de doute, les inspecteurs de la Direction de l'Inspection régionale de l'emploi contrôlent si les employés sont effectivement déclarés. Si un doute persiste, les inspecteurs de la direction de l'Inspection régionale de l'emploi se rendent chez l'employeur concerné.

A ce jour, a encore dit le ministre, l'administration régionale bruxelloise a reçu 28 dossiers de l'Office des Etrangers: 12 ont été accordés, 6 ont été refusés, 4 ont été envoyés à l'inspection pour obtenir des informations supplémentaires et 6 n'ont pas encore été analysés.