Belgique

L'an prochain, les élèves de l'officiel devront choisir entre la religion, la morale ou "autre chose". La ministre de l'Education Joëlle Milquet promet que cet "autre chose" proposera de la matière et sera évalué, comme les autres, peut-on lire jeudi dans Le Soir. La ministre a préparé une note d'orientation prévoyant de mettre au travail les élèves qui choisissent d'être dispensés des cours philosophiques, par des lectures, des travaux écrits, des contributions orales et des activités en lien avec le thème de la citoyenneté. Il y aura évaluation de l'élève - et des points. Tout cela reste à détailler, bien sûr, mais telle est l'idée.

La note d'orientation sera déposée sous peu au gouvernement et soumise à la concertation. En ce qui concerne l'encadrement, les élèves en dispense seraient encadrés par les profs de religion/morale.