Belgique Les militaires et politiciens n’auraient commis aucune faute, et la procédure peut reprendre comme si de rien n’était.