Belgique

PS et sp.a ont mis la main sur une étude de Lockheed Martin indiquant que la durée de vie des F-16 peut être prolongée de six ans, contrairement à ce qui a toujours été dit. L’industrie se cabre : selon celle-ci, il faut remplacer le F-16 rapidement.

Alors que les membres de la cellule Accap (Air Combat Capability Program) épluchent, à des fins d’évaluation et en toute discrétion, les quelque 6 000 pages remises par les deux candidats officiels au remplacement des F-16 belges, ces derniers sont à nouveau l’objet de rumeurs et d’hypothèses en tous sens.

Après l’idée du député Veli Yüksel (CD&V) d’acheter des F-16 d’occasion à la Grèce sans que l’on sache quoi que ce soit sur le type éventuel de matériel ni sur sa disponibilité, voilà l’hypothèse de prolonger la vie opérationnelle d’un certain nombre d’avions actuels, à la suite d’une étude demandée par la Défense à Lockheed Martin avant le lancement de l’appel d’offres (voir ci-contre).

Des options qui ont le don de faire sortir les industriels de leurs gonds et Thibauld Jongen de son silence. Jusqu’ici, comme ses pairs, le patron de la Sabca est resté fort discret sur ce sujet sensible, évitant de froisser tant les confrères belges que les avionneurs candidats.

(...)