Belgique Dans une poignée de jours sonnera déjà l'heure de la rentrée. Pour certains, il s'agira de faire le pas entre l'école primaire et l'école secondaire.

Il s'agit d'un grand cap que les enfants passent. Un passage qui engendre de nombreux changements. Passer d'une classe dirigée par un ou deux professeurs à une classe où chaque cours (ou presque) est encadré par un enseignant différent sera l'un des plus gros changements. 

Il convient de préparer les enfants et des les accompagner au moment de traverser cette période spéciale.

Voici quelques conseils pour que vos enfants puissent réussir à s'adapter au mieux à ce nouveau niveau d'enseignement. 

Retrouver un rythme de période scolaire

Durant les vacances, les parents sont beaucoup plus cools avec leurs enfants. Ils les laissent aller dormir plus tard, ils peuvent regarder davantage la télévision ou jouer aux jeux vidéo.

Il est primordial que les enfants retrouvent dès les premiers jours le rythme scolaire auquel ils sont habitués. Voilà pourquoi il est judicieux, quelques jours avant la rentrée, de les réhabituer à cette horaire-là. Ainsi, les obliger à dormir à une heure raisonnable, les lever à l'heure du réveil "scolaire" et les occuper en journée est très important. Il faut répéter cela durant quelques jours afin que l'enfant rattrape le rythme et soit prêt pour la rentrée des classes. 

Hygiène de vie et qualité de sommeil

L'hygiène de vie est importante. Voilà pourquoi il faut bannir la télévision, l'ordinateur ou encore le téléphone dans la chambre de votre fils ou fille. Pour une bonne qualité de sommeil, il est conseillé de faire faire à votre enfant du sport quelques heures avant d'aller se coucher.

La qualité de la nourriture a aussi son importance. Le petit déjeuner apporte à l'enfant l'énergie nécessaire pour tenir la matinée. Les collations et le repas du midi doivent être des plats sains.

Visiter le nouvel établissement

Passer à l'école secondaire est un changement notoire pour un enfant. Il passera beaucoup de temps dans un établissement qu'il connait moins bien. Voilà pourquoi il est préférable de visiter la nouvelle école avec son enfant avant la rentrée. Ce dernier va peut-être se séparer de ses amis et amies de primaire mais il faut le convaincre qu'il trouvera de nouveaux et nouvelles ami(e)s. 

Nouvelle école, nouveau trajet

Si certains ont la chance d'intégrer une école non loin de leur domicile, d'autres doivent prendre les transports en commun. Il peut s'agir d'une source de stress supplémentaire s'il ne sait pas précisément à quel arrêt sortir. Du coup, un bon réflexe à adopter est de faire une fois ou l'autre le trajet avec votre fils ou votre fille. 

Préparer le cartable la veille

Pour les enfants comme pour les adultes, la journée de la rentrée est un moment stressant. Les petits vont vers l'inconnu tandis que les grands s'inquiètent. Voilà pourquoi il est primordial de préparer le cartable de son enfant la veille. De cette manière-là, il y aura moins de stress à gérer le matin même de cette journée délicate.

Au fil des jours, laisser l'enfant faire lui-même son cartable tout en contrôlant qu'il n'ait rien oublié l'aidera à devenir autonome.

Bien entendu, le futur élève de secondaire doit avoir tout son matériel.

S'intéresser à la journée de votre enfant

Durant cette période d'adaptation, les enfants peuvent être déstabilisés. Dès lors, il est important de leur marquer votre soutien, votre attention. 

Par exemple, lui demander de raconter sa journée est un point important. 

Un petit coin pour ses devoirs

Il est important que les enfants organisent bien leurs devoirs le long de la semaine. Avoir un petit coin pour installer leur 'bureau' est donc un must. Cela permettra aux enfants d'avoir leur espace personnel de travail où ils pourront se concentrer sans être confrontés aux autres bruits de la maison. 

Devoir ou interro raté(e)? Pas grave!

Du primaire au secondaire, la façon de coter des professeurs peut changer. La méthode de travail aussi. Ainsi, si un enfant ramène une mauvaise note alors qu'il était brillait en primaire, il ne faut pas en faire toute une histoire. Il faut plutôt aider son enfant à comprendre d'où viennent les éventuelles lacunes et combler celles-ci. 

Un temps d'adaptation est nécessaire. 

Pour les enfants comme pour les parents, la rentrée est un moment particulier qu'on partage en famille. Puis tous les enfants ne réagissent pas de la même manière. Chaque enfant est un cas à part.  

Bonne rentrée!