Belgique

« J’ai moi-même contacté la cellule suite à ces fausses allégations », dit-il ce mardi à La Libre Belgique. « Si cela s’avère nécessaire, je suis prêt à aller les voir et ils en sont avertis ». L’ancien gendarme vit depuis plusieurs années en Thaïlande, où il est soigné pour un cancer. Il suit une chimiothérapie.