Belgique



Retrouvez notre carte interactive à la fin de cet article.

A l'occasion du retour des beaux jours, traditionnellement associés à la mise en chantier de travaux routiers importants, le Ministre wallon des Travaux publics et de la Sécurité routière Maxime Prévot et la Sofico (Société wallonne de financement complémentaire des infrastructures) ont communiqué jeudi un récapitulatif des principaux chantiers qui sont en cours ou vont prochainement débuter sur le réseau structurant wallon, soit les autoroutes et nationales comptant 2x2 bandes. Il s'agit de pas moins de 17 chantiers, qui amorcent "la clôture de la mise en oeuvre du Plan Routes I, vaste programme de réhabilitation du réseau structurant, entamé en 2010 pour un budget total de 500 millions d'euros". A Aische-en-Refail, sur la E411/A4, la rénovation "en profondeur" de la chaussée sur 4 km, en direction de Bruxelles, se poursuit durant l'été. Le chantier devrait être cloturé pour septembre 2015 si les conditions météo le permettent. Sur le même axe et dans la même direction, la réhabilitation d'un tronçon de 9 km entre Wellin et Rochefort est également en cours, et ce au moins jusqu'à l'hiver prochain.

Encore à plus long terme, jusque début 2017 au moins, la réhabilitation des tronçons Froyennes - Lamain (7,5 km vers la France) et Lamain - Kain (8,5 km vers Bruxelles) a été entamée dernièrement sur la E42/A8. La première phase du chantier, actuellement en cours, s'étend de l'échangeur N°34 Froyennes à l'échangeur de Marquain A8/A17 en direction de la France.

Un autre chantier de longue haleine concerne le pont de La Louvière.

Sur la E42/A15 entre Courcelles et Viesville, en direction de Liège, 5 kilomètres doivent faire l'objet d'une mise à neuf, mais la date de début des travaux doit encore être fixée, prochainement.

Sur la N90 à Floreffe, la chaussée et le Carrefour des Tourettes sont déjà en phase de lifting, et le chantier se terminera durant l'été.

Parmi les chantiers qui reprennent ce printemps et auront inévitablement des conséquences pour les automobilistes de l'été, il y a les travaux du viaduc de Beez (E411/A4), qui doit subir une mise en peinture anticorrosion dans le sens vers Bruxelles, ainsi qu'un placement de glissières de sécurité. La première opération devrait se terminer durant l'été, la seconde à l'automne.

Les deuxième et troisième phases de rénovation d'un important tronçon de la E42/A15 sont prévues ce printemps et cet été, respectivement entre Gosselies et Fleurus et entre Fleurus et Sambreville, dans le sens Mons-Namur. Le chantier avait débuté durant l'été 2014.

Sur la E40/A3, la sécurisation et la mise à neuf des accès et sorties 36 (Blégny), à Barchon, reprennent également. Les travaux entrent dans leur dernière phase et se clotûreront à l'été.

Sur le R0 et l'E19/A7, la poursuite d'un chantier d'abattage d'arbres et de remplacement de glissières de sécurité débuté en avril 2014, sur un tronçon de 23 kilomètres entre la région flamande et Familleureux, doit avoir lieu. Le dernier tronçon, entre l'aire autoroutière d'Orival (Station Total) et Arquennes, sera au centre des travaux durant un mois, dès la fin avril.

En avril également, et ce jusqu'à l'été, reprennent les travaux de revêtement et d'étanchéité du pont surplombant la ligne SNCB 117, à Seneffe.

Finalement, les chantiers principaux comptent également les travaux qui ont commencé avant 2015 et n'ont pas été interrompus durant l'hiver. Il s'agit des 3 viaducs de la E40/A3 à Herstal, du viaduc de Wauthier-Braine, des tronçons de N5 Philippeville-Samart et Somzee-Fraire, de la construction du contournement de Couvin et de la partie sud du R9 de Charleroi.


© IPM