Belgique Le ministre-président wallon, Rudy Demotte, a remis jeudi les médailles du Mérite wallon -premières du genre- à une série de personnalités qui ont contribué au rayonnement de la Wallonie. Parmi elles, figurent tant des représentants du monde politique, qu'artistique ou sportif que des quidams qui se sont illustrés par leur bravoure.

Ont été faits commandeurs les frères Dardenne, deux fois lauréats de la Palme d'or à Cannes, la joueuse de tennis Justine Henin, les hommes politiques Guy Spitaels et Hervé Hasquin, l'homme d'affaires Jean Stéphenne et les scientifiques Lise Thiry et Jean-Pascal van Ypersele.

Parmi les officiers du Mérite wallon, on retrouve les syndicalistes Jean-Claude Vandermeeren et Raymond Coumont, l'homme politique Yves du Monceau de Bergendael, le créateur du Musée de la photographie de Charleroi, Georges Vercheval et le concepteur de la gare de Liège, Santiago Calatrava. Ont reçu l'insigne de chevalier les écrivains, dramaturges et éditeur Jean Louvet, Hubert Nyssen et Armel Job, l'organisateur de courses cyclistes Yves Vanassche, ainsi que les corps de pompiers d'Ath et de Liège pour leur dévouement lors des catastrophes de Ghislenghien et de Liège. Deux victimes de l'explosion de Liège sont également décorées à titre posthume, Vicky Storms et Alxis Robert, ainsi que Nicolas Tordoir, pompier de Jodoigne, décédé le 29 août dernier lors de l'effondrement d'une grange en feu.

Des jeunes talents ont aussi reçu une médaille: les lauréats du Concours européen des métiers et le concepteur du bouchon de sécurité pour les cuves à mazout, Jean-François Desguin.