Belgique

Les affiliés de l’USC du grand Tournai ont voté pour l’élection des présidents de sections locales et la mise en place d’un nouveau président après l’accession de Paul-Olivier Delannois au poste de premier échevin en janvier, la fonction scabinale étant incompatible avec celle de président de l’USC.

M. Demotte, domicilié jusqu’il y a peu à Flobecq, avait proposé ses services aux militants socialistes de Tournai. Au terme du scrutin, 536 votants, soit quelque 50 % des membres, se sont exprimés. Seul candidat à la présidence de l’USC de Tournai, M. Demotte a récolté 449 oui, 70 non, 16 abstentions et un bulletin nul.

"Obtenir une mobilisation de 50 % des affiliés est remarquable dès lors que le candidat était unique, qu’il n’y avait pas d’enjeux, que le vote a été organisé un samedi et que, de surcroît, il faisait très beau", a commenté un des deux présidents intérimaires de l’USC de Tournai, Claude Toquin.

Propriétaire depuis peu d’une habitation dans la périphérie de Tournai, M. Demotte est désormais bien placé pour remplacer le maïeur socialiste Christian Massy.