Belgique

C'était un peu la panique jeudi soir à Bruxelles. Selon "Het Laatste Nieuws", Salah Abdeslam aurait été aperçu en début de soirée chaussée de Ninove à Anderlecht. Le niveau d'alerte terroriste n'a pas été modifié pour autant. Il reste donc de 3 sur une échelle de 4, mais certaines mesures déjà en vigueur vont être "optimalisées", indique Peter Mertens, le porte-parole du Centre de crise du ministère de l'Intérieur cité par l'agence Belga. D'après la VRT, ces mesures concerneraient notamment une intensification des patrouilles de la police et de l'armée sur le territoire.

Soirées estudiantines annulées

Toutes les activités estudiantines de l'ULB ont été suspendues jeudi. La police a conseillé aux responsables de l'ULB de fermer les lieux de rassemblement pour des raisons de sécurité. Les soirées qui se déroulaient à la Jefke et dans les cercles étudiants ont donc été écourtées. "Il n’y a pas de menaces directes sur l’ULB. Il s'agit d'une précaution prise par les forces de l'ordre. Les étudiants ont quitté les salles de fête de manière calme et raisonnable​", a commenté Nicolas Dassonville, porte-parole de l'ULB, qui précise que le campus du Solbosch n'a pas dû être évacué.

La police belge à la recherche d'un proche de la cousine d'Abaaoud

Les services de police du pays sont à la recherche d'un membre de la famille, originaire de Maasmechelen, d'Hasna Ait Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud soupçonnée d'être la kamikaze morte à ses côtés lors d'un raid de la police française mercredi. La police craint que ce proche, introuvable, ne veuille se venger, écrivent vendredi les journaux du groupe Mediahuis. L'homme a soudainement disparu, tout comme sa voiture. Il est recherché par le parquet fédéral.

La police belge a décidé de lancer un numéro d'appel, 0800/30.300, spécialement dédié à livrer des informations qui pourraient aider à retrouver Salah Abdeslam.


Aucun élément sérieux après l'interception d'une voiture belge à Rotterdam

La police de Rotterdam a déjà mis un terme à l'enquête relative à une Mercedes blanche immatriculée en Belgique jeudi soir. Une porte-parole de la police a indiqué dans la nuit de jeudi à vendredi que rien de suspect n'avait été trouvé à bord du véhicule, dans lequel voyageait trois personnes. La police avait quitté le lieu où le véhicule était stationné vers 01H00, a constaté un journaliste de l'agence ANP.

Les services de police ont néerlandais ont par ailleurs démenti avoir procédé à une intensification des opérations de recherche concernant Salah Abdeslam, principal suspect toujours en fuite après les attentats perpétrés à Paris le 13 novembre, comme l'annonçait CNN plus tôt dans la soirée.