Belgique

Denis Ducarme a finalement autorisé l'entreprise Esthio à livrer des repas dans les écoles.

Après l'indignation du traiteur Esthio et des écoles que ce dernier livrait en repas chauds, c'était au tour de la ministre flamande de l'Enseignement de réagir à la communication du ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme jugée "décevante" par les directions scolaires dans le dossier des contaminations à la salmonelle dans le nord du pays. Hilde Crevits a souligné jeudi après-midi l'importance d'une communication soignée et a exprimé sa sympathie envers les écoles et le personnel de l'entreprise Esthio.

Dans un message posté sur Facebook, Hilde Crevits (CD&V) a rappelé que "en cas de crise alimentaire aussi, une communication soignée, correcte et émise à temps est importante". Fin mai, plus de 450 enfants issus d'une quarantaine d'établissements en Flandres occidentale et orientale ont été contaminés par la bactérie salmonelle.

Le ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme (MR) avait décidé mercredi soir de ne pas délivrer au traiteur Esthio l'autorisation de fournir à nouveau des repas chauds aux écoles, malgré le feu vert de l'Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (Afsca). Une décision tardive qui a entraîné "d'énormes conséquences" pour ces dernières, selon Bald Vandekerckhove, directeur d'école et coordinateur des établissements où les premiers cas de salmonellose ont été détectés.

Les directions ont en effet dû prévenir les parents mercredi soir que l'école ne serait pas en mesure de proposer un repas chaud aux enfants le lendemain. "Essayez donc de joindre si tard le soir tous les parents et d'envisager une alternative. Sans parler des conséquences pour le traiteur", s'était notamment énervé Bald Vandekerckhove, directeur d'école et coordinateur des établissements où les premiers cas de salmonellose ont été détectés.

Le courriel de l'Afsca envoyé aux directions scolaires vers 20h45 exposait que "le chef de cabinet du ministre Ducarme a indiqué à notre directeur général aujourd'hui vers 18h45 que le Ministre attend encore un bilan à venir avant que le traiteur puisse à nouveau livrer les écoles. Nous présentons nos excuses pour cette décision tardive."

Le feu vert de Ducarme 

Le traiteur Esthio peut finalement reprendre dès ce vendredi la livraison de plats préparés, a finalement annoncé, ce jeudi à la Chambre, Denis Ducarme. A présent que l'ensemble des échantillons analysés se sont révélés négatifs, le ministre a donné le feu vert.