Belgique Raoul Hedebouw, député fédéral PTB, a suscité la polémique suite à des propos tenus dans les colonnes du journal Le Monde. Dans un article qui revient sur l'affaire Dutroux, M. Hedebouw a déclaré à la journaliste Florence Aubenas: "L’affaire Dutroux est avant tout une affaire de classe : si c’étaient des enfants de richards, on les aurait cherchés."

Dans les journaux du groupe Sudpresse de ce jeudi 11 août, le membre du PTB maintient ses propos et cite le cas d'Anthony De Clerck, fils d'un industriel du textile, victime d'un enlèvement à l'âge de 11 ans en 1992. "Là on avait mis les moyens", assure Raoul Hedebouw. 

Il estime que, dans le cadre de l'affaire Dutroux, "si les parents des enfants disparus ont été connus, c'est parce qu'ils ont été médiatisés [...]. Les deux problèmes, c'est la justice de classe et la police, la gendarmerie à l'époque, qui gardait ses informations."