Belgique Suite aux actions syndicales, de fortes perturbations sont à prévoir jusqu’au samedi 24/12/2011, annonce la SNCB sur son site internet. Comme signalé précédemment, la circulation sera totalement paralysée de ce mercredi 21/12/2011 à partir de 22h jusque jeudi 22/12/2011 à 22h.

"La SNCB regrette profondément ces mouvements de grève sauvage et vous présente ses excuses pour les désagréments encourus. Tout est mis en œuvre pour restaurer le service des trains dans les délais les plus brefs", s'excuse l'entreprise de transport.

Situation pour ce mercredi 21 décembre

Quatre-vingts trains ont été supprimés sur les lignes principales à destination et depuis Bruxelles mercredi, lors du pic du matin, à la suite des débrayages en Wallonie et à Bruxelles-Midi, indique le gestionnaire du réseau, Infrabel, qui ne dispose pas encore d'informations quant aux lignes secondaires.

Le trafic Thalys entre la Belgique et l'Allemagne a été interrompu. Rien à signaler en revanche du côté des transports en commun bruxellois, indique la Stib. Dix-huit trains ont été supprimés sur la ligne Bruxelles-Louvain-Liège et six sur la ligne Bruxelles-Anvers. Des trains non utilisés en Wallonie ont été, dans la mesure du possible, introduits sur le réseau depuis Louvain.

Le trafic Thalys entre la Belgique et l'Allemagne a été interrompu mercredi à la suite des actions de grève. Les gares de Essen, Duisbourg, Dusseldorf, Cologne, Aix-la-Chappelle et Liège ne sont donc pas desservies. Les Thalys à destination de la Belgique depuis Paris-Nord de 19h43, 20h55 et 22h01 ont été supprimés. Jeudi, aucun Thalys ne circulera.

En Flandre, la situation est normale. Des trains non-utilisés en Wallonie ont même été rajoutés sur le réseau flamand.