Belgique

Les services publics avaient annoncé une grève partielle pour ce mardi 27 février. Le mouvement est bien suivi.

La grève nationale a pour objectif principal de lutter contre les mesures fédérales en matière de pension.

Les transports en commun rencontrent de grosses perturbations partout en Wallonie.

SNCB

Un train sur trois roulait en moyenne sur le réseau wallon mardi vers 12h00 avec deux points noirs, entre Charleroi et Bruxelles d'une part où un train sur 10 roulait et Namur et Bruxelles d'autre part où plus aucun train de prenait le départ depuis la capitale wallonne, a indiqué un porte-parole de la SNCB. Entre Liège et Bruxelles, un train sur trois roulait. Entre Namur et Charleroi, la SNCB recensait un train sur cinq alors que 80% des trains roulaient entre Namur et Liège.

Le trafic était moins perturbé en Flandre avec la moitié des trains qui reliait Anvers et Bruxelles, 60% qui permettaient de rejoindre la capitale au départ d'Ostende et 80% qui roulaient entre Gand et Bruxelles.

A Forest, la CGSP Cheminots menait quant à elle un barrage filtrant sur la route à hauteur de la rue du Charroi, à la suite d'une "provocation de la direction" à l'égard du piquet de grève à l'atelier TGV de Forest, selon les mots de Philippe Dubois, secrétaire permanent régional de la CGSP Cheminots.

A l'aube, 50% des trains circulaient entre Namur et Charleroi, 30% entre Namur et Liège, 30% entre Mons et Bruxelles, 40% entre Tournai et Bruxelles. La liaison est assurée à 100% entre Courtrai et Bruxelles (avec du retard), Gand et Courtrai et Gand et Anvers.

En outre, M. Ney indique que la gare de Bruxelles-Ouest, gare multimodale SNCB-Stib, n'est pas encore ouverte mais le sera sous peu.

La SNCB recommande aux voyageurs de se renseigner via les différents canaux d'information avant d'entreprendre un déplacement.

>>>> Retrouvez toutes les informations concernant le réseau SNCB <<<<

STIB

La trafic des trams et des bus bruxellois était fortement perturbé mardi vers 14 heures 30 en raison de la grève intersectorielle de la CGSP. Quelques bus en plus étaient sortis par rapport à 6 heures, mais seules huit lignes étaient opérationnelles sur la cinquantaine que compte le réseau. Six lignes de tram et trois de métro étaient également exploitées. Pour ces tronçons, le navetteur peut s'attendre à ce qu'au moins la moitié des véhicules roulent par rapport à un jour normal. Les fréquences sont fortement réduites par rapport à un jour normal, a ajouté une porte-parole de la société de transport en commun bruxelloise.

Les lignes de métro 1, 2 et 5 sont exploitées, les lignes de trams 3, 4, 7, 82, 92 et 94 également. Quant aux lignes de bus, seules les lignes 21, 19, 34, 66, 71, 87 et 95 et la navette 94 sont desservies. La ligne 15 ne l'est donc plus depuis 14h30 environ.

La situation ne devrait pas empirer dans la journée, la Stib essayant de maintenir dans l'après-midi les lignes qui ont été opérationnelles en matinée. "Tout dépendra des intentions des équipes de l'après-midi", a précisé la porte-parole.

La Stib rappelle que des attestations de perturbation peuvent être obtenues en ligne.

>>>> Retrouvez toutes les informations concernant le métro bruxellois <<<<

TEC

Voici les principales informations pour la circulation des Bus Tec à 12 heures:

- 9 % des bus circulent à Charleroi. Voici le détail pour les autres dépôts:

Dépôt d'Anderlues > 27% des véhicules sont sur le réseau
Dépôt de Jumet > 14% des véhicules sont sur le réseau
Dépôt de Genson > 9% des véhicules sont sur le réseau
Dépôt de Nalinnes > 62% des véhicules sont sur le réseau

Les métros carolos:

M1-M2: 25% du service est assuré

M3-M4: Rien ne circule

- A Liège-Verviers environ 37% des bus sont actuellement en circulation. Voici la situation dépôt par dépôt:

  • Bassenge : 9 % des services assurés ;
  • Eupen : 100 % des services assurés ;
  • Jemeppe : 7 % des services assurés ;
  • Omal : 32 % des services assurés ;
  • Oreye : 15 % des services assurés ;
  • Robermont : 43 % des services assurés ;
  • Rocourt : 15 % des services assurés ;
  • Verlaine : aucun bus n'est sorti ;
  • Verviers : 6 8 % des services assurés ;
  • Wanze : aucun bus n'est sorti ;
  • Warzée : 20 % des services assurés.

- Dans le Hainaut, la région du Centre est très impactée avec 17% des bus qui circulent, contre 43 % dans la région de Mons et 78% dans le Hainaut occidental.

- A Namur-Luxembourg entre 80 et 90 % des bus sont assurés.

>>>> Retrouvez toutes les informations relatives aux Tec <<<<

De Lijn fortement perturbé à Anvers et en Flandre orientale

La grève contre la réforme des pensions provoque des perturbations dans les transports en commun flamands principalement dans les villes et dans les provinces d'Anvers et de Flandre orientale, selon un premier état des lieux dressé à 6h30. La situation peut encore évoluer, selon De Lijn. Les perturbations varient fortement d'une région à l'autre. Dans les provinces de Flandre occidentale, Limbourg et de Brabant flamand, environ 85% des chauffeurs ont pris leur service mardi matin.

La situation est plus difficile pour le tram de la Côte, en province d'Anvers et dans les villes de Louvain, Gand, Alost, Saint-Nicolas ainsi que dans le Pajottenland et le pays de Waes.

>>>> Retrouvez toutes les informations relatives à De Lijn <<<<

Ecoles et administrations

Des administrations, postes et écoles pourraient également participer à cet arrêt de travail. A l'heure d'écrire ces lignes, tout semble se dérouler normalement.

La grève a peu d'impact sur les services postaux

La grève intersectorielle menée mardi par la CGSP contre la réforme des pensions avait peu d'impact sur les activités de bpost, a fait savoir la société. Aucun centre de tri n'était bloqué. La distribution des journaux était bien assurée sur l'ensemble du pays. Bpost s'attend à ce que 80% du courrier et des colis parviennent aux destinataires mardi.

La collecte de déchets perturbée à Bruxelles

La collecte de déchets en Région bruxelloise était fortement perturbée mardi matin en raison de la grève intersectorielle menée par la CGSP. Bruxelles-Propreté a recensé une douzaine de communes de la Région bruxelloise où les collectes n'étaient pas assurées complètement. Les communes les plus touchées étaient Evere, les deux Woluwe (Saint-Lambert et Saint-Pierre) et Anderlecht.

Bruxelles-Propreté demande aux habitants dont les sacs n'auront pas été collectés de les rentrer et de les présenter aux collectes suivantes: sacs blancs à la collecte du vendredi 2 mars et sacs bleus à la collecte du mardi 6 mars.

Les collectes d'encombrants à domicile étaient assurées.

Prisons

La grève de la CGSP pour protester contre les plans de réforme des pensions du gouvernement était bien suivie mardi matin dans les prisons belges et les centres fermés, a indiqué le délégué ACOD/CGSP, Gino Hoppe. En moyenne, le mouvement de grève serait suivi à 75-80% dans l'ensemble des établissements pénitentiaires, le taux étant encore plus élevé à Gand notamment.

Le représentant du syndicat socialiste explique ce pourcentage particulièrement haut par le fait que le métier de gardien de prison entre précisément en ligne de compte pour la définition de métier lourd.

Les centres fermés tournent également au ralenti. A Bruges, par exemple, le taux de grévistes est estimé à 90%.

Perturbations limitées au port d'Anvers

Les perturbations restaient limitées mardi matin au port d'Anvers à la suite de la grève initiée par la CGSP contre la réforme des pensions, a indiqué une porte-parole du port sur Twitter. Seule l'écluse de Zandvliet n'est pas opérationnelle mais la navigation peut se faire via d'autres écluses. Les ralentissements pour les clients du port sont limités au strict minimum, assure-t-on.

Notre Live, pour tout savoir en temps réel