Belgique

Sofien Ayari a déclaré jeudi, à l'issue de la deuxième journée du procès sur la fusillade de la rue du Dries, le 15 mars 2016, qu'il ne souhaitait pas être présent à la prochaine audience fixée au 29 mars.

"Je n'ai plus rien à ajouter à ce que mon avocat a dit," dit Soufiane Ayari.

Cette audience ne sera consacrée qu'à la question de la recevabilité d'une partie civile, l'association V-Europe qui représente des victimes des attentats de Bruxelles.

Salah Abdeslam et Sofien Ayari sont prévenus devant le tribunal pour tentative de meurtre dans un contexte terroriste et pour possession illégale d'armes à feu, à la suite de la fusillade de la rue du Dries à Forest le 15 mars 2016. Salah Abdeslam ne sera a priori pas non plus présent à l'audience du 29 mars prochain, a indiqué Me Mary au tribunal. La présidente a toutefois demandé à l'avocat de l'avertir, ainsi que le parquet fédéral, au cas où son client changerait d'avis, afin d'organiser les mesures de sécurité.